Quatuor Nevermind

Telemann, Couperin, Bach

Jeudi 31 août, 17h
Église de Coulounieix-Chamiers

 

Après un premier disque consacré à la musique de deux compositeurs quasiment inconnus, Jean-Baptiste Quentin et Louis Gabriel Guillemain, Nevermind vous propose aujourd’hui de vous plonger dans la musique de trois des plus importants compositeurs de l’époque baroque, qui contribuèrent à donner à la musique des XVIIème et XVIIIème siècles ses lettres de noblesses et influencèrent même la musique des XIXème, XXème et XXIème siècles : Telemann, Couperin et Bach.
C’est grâce au corpus d’œuvres de ces trois compositeurs que le Quatuor Nevermind a pu se forger une identité, une histoire et une raison d’entreprendre une aventure artistique. La musique de chambre, formule musicale apparue à l’époque baroque et devenue si populaire dans nos salles de concerts modernes, n’aurait jamais existé sans les expérimentations de nombreux compositeurs des XVIIème et XVIIIème siècles.
Dans la musique de chambre, l’intimité et la conversation sont maîtresses de cérémonie.
La musique de chambre est l’écrin parfait pour que la finesse et la beauté d’une écriture musicale puissent se révéler. Nevermind vous propose de découvrir à nouveau les racines d’un genre incontournable de la musique occidentale.

LE + SINFONIAÀ 11h, l’équipe de la Mairie de La Chapelle-Gonaguet vous propose une visite du prieuré de Merlande suivie d’une collation. Réservation auprès de CLAP obligatoire. Entrée Libre.

PROGRAMME

  • Marin Marais : Suites pour le coucher du Roy (1692)
  • Francois Couperin : L’Apothéose de Corelli ; Les Nations, 4th ordre ; La Piémontoise
  • Georg-Philipp Telemann : Parisian Quartet ; Concerto I in G Major
  • Johann-Sebastian Bach : Sonata in C Major, BWV 529

Quatuor Nevermind

Nevermind est un jeune quatuor de quatre musiciens et amis dont l’amour pour la musique ancienne et l’influence des musiques jazz et traditionnelles les ont poussés à se réunir et former un ensemble dont la virtuosité n’a d’égale que la fougue et l’amour de la belle musique. C’est donc tout naturellement et avec un plaisir indéniable que Nevermind s’est créé afin de faire partager la musique qu’ils aiment et défendent à un public le plus large et varié possible, transcendant le répertoire pour quatuor (flûte, violon, viole de gambe et clavecin) des XVIIème et XVIIIème siècles. Les nombreux concerts donnés par l’ensemble n’ont fait que renforcer leurs convictions : l’amitié qui se dégage de ces quatre musiciens transparaît avec fougue et réel plaisir du jeu, le tout porté par une complicité frappante.
En 2014, Nevermind remporte le prix spécial du festival à la Van Wassenaer Competition d’Utrecht.
L’ensemble se produit en France, en Europe et aux Etats-Unis (Oberlin et Ann Arbor) dans de prestigieux festivals et salles tels : Théâtre des Champs Elysées, Philharmonie de Varsovie, Festival d’Auvers sur Oise, Rheingau Musik Festival, Muziekgebouw d’Amsterdam ou encore au Concertgebouw de Bruges. En 2016-2017, le quatuor jouera entre autre à l’auditorium du Louvre, Bozar (Bruxelles), au festival Thuringer Bachwochen, Boston Early Music Festival ainsi qu’à la Elbe Philharmonie de Hambourg.
En 2016, paraît pour le label Alpha/Outhere le premier disque du quatuor Nevermind : Conversations, qui s’intéresse aux quatuors français de la première moitié du XVIIIème siècle composés par Jean-Baptiste Quentin et Louis-Gabriel Guillemain. Leur nouvel opus dédié à Telemann sortira en novembre 2017 (label Alpha/Outhere).