Les Nouveaux Caractères & Chœur Accentus

Le Messie de Haendel

Samedi 26 août, 21h
Parc Gamenson, Périgueux

 

Le Messie de Haendel, n’est ni baroque, ni classique… Cet oratorio emprunte beaucoup à l’Opéra, se nourrit de chorals allemands, de style italien, alterne le faste et la douceur. Dès 1742, à Dublin où il est créé, il entre dans le grand répertoire quand, emporté par l’émotion, le public se lève à l’exécution de l’« Alléluia » final. C’est dans la majesté d’un jardin à l’anglaise, amplifié et mis en lumière que le chef d’œuvre reprend vie sous la baguette avisée de Sébastien d’Hérin. Le festival vous ouvre ses portes de la plus brillante des manières. 

Spectacle en plein air avec feux d'artifice final.

PROGRAMME

  • Haendel : Le Messie

Première partie : La Prophétie du Seigneur
Deuxième partie : Le sacrifice du Christ et sa condamnation
Troisième partie : Le Christ triomphant

 

Les Nouveaux Caractères

Fondés en 2006 par Sébastien d'Hérin, les Nouveaux Caractères, orchestre sur instruments historiques, privilégient le répertoire baroque à travers l'opéra et les formes d'inspiration théâtrale, et cherchent à valoriser le plaisir de l'invention et de la rencontre. Ils parcourent ainsi les plus grandes œuvres du répertoire ancien : l'Orfeo et les Vespres à la Vierge de Monteverdi, les Concertos Brandebourgeois et le Magnificat de Bach, The Fairy Queen et Didon et Enée de Purcell, les Grands Motets de Mondonville ... Mais aussi celles moins jouées ou malheureusement oubliées : Egine de Colin de Blamont, Les Surprises de l'Amour de Rameau, Scylla et Glaucus de Leclair, Pimmalione de Cherubini ...
Les Nouveaux Caractères se sont déjà produits à la Salle Gaveau, à l'Opéra-Comique, à l'Auditorium de Lyon, à l'Opéra Royal de Versailles, au Théâtre Impérial de Compiègne, aux Opéras de Bordeaux, Avignon, Rouen, Besançon, Massy, Rennes et Tours ... sur les scènes nationales de La Rochelle, Angoulême, Quimper, Poitiers, Rouen ... et dans de nombreux festivals de musique ancienne comme Ambronay, Utrecht, Sablé ou encore à Venise, accueillis par la Fondation Bru Zane.
Leur discographie comprend actuellement : Egine de Colin de Blamont (MBF), Les Surprises de l’Amour (Glossa Music), Scylla et Glaucus (Alpha, editor's choice de la revue Gramophone), The Salon of Scylla (Fuga Libera).

Accentus

Accentus est aujourd’hui une référence dans l’univers de la musique vocale. Ce chœur de chambre fondé par Laurence Equilbey il y a plus de 20 ans est très investi dans le répertoire a cappella, la création contemporaine, l'oratorio et l'opéra.
Accentus se produit dans les plus grandes salles de concerts et festivals français et internationaux comme la Mozartwoche de Salzbourg, le Barbican à Londres, la Philharmonie d’Essen, le Grand Théâtre de Provence, l’Opéra Royal et la Chapelle Royale de Versailles, le Theater an der Wien...
Accentus est un partenaire privilégié de la Philharmonie de Paris et poursuit une résidence importante à l’Opéra de Rouen Normandie, construite autour de concerts et d'opéras. Christophe Grapperon est chef associé de l’ensemble depuis 2013.
L’ensemble collabore régulièrement avec des chefs et orchestres prestigieux : Pierre Boulez, Andris Nelsons, Eric Ericson, Christoph Eschenbach, Orchestre de Paris, Ensemble intercontemporain, Concerto Köln, Akademie für Alte Musik Berlin... Il participe également à de nombreuses productions lyriques : Perela l’Homme de Fumée de Pascal Dusapin et L’Espace Dernier de Matthias Pintscher à l’Opéra de Paris, Le Barbier de Séville de Gioachino Rossini au Festival d’Aix-en-Provence, Le Timbre d’argent de Saint-Saëns, Ciboulette de Reynaldo Hahn à l'Opéra Comique...
Les disques d’Accentus ont été largement récompensés par la presse musicale. « Transcriptions », vendu à plus de 130 000 exemplaires, a été nominé aux Grammy Awards 2004 et a obtenu un Disque d'Or en 2008. Accentus a sorti deux disques aux côtés d’Insula orchestra, orchestre sur instruments d’époque fondé en 2012 par Laurence Equilbey, le Requiem de Mozart (naïve, 2014) et Orfeo ed Euridice de Gluck (Deutsche Grammophon, 2015). Discographie complétée en 2015 avec Le Désert de Félicien David aux côtés de l’Orchestre de chambre de Paris et « Mantovani voices », disque a cappella (naïve). En septembre 2016, les chanteurs d’Accentus enregistrent avec Sandrine Piau et Insula orchestra les Vêpres solennelles d’un Confesseur et la Messe du Couronnement de Mozart (Warner Classics - Erato).
Accentus a été consacré Ensemble de l'année par les Victoires de la musique classique en 2002, en 2005 et en 2008.
Début 2017, Accentus inaugure le Cen, un centre de ressources matérielles - basé à Paris - et numériques, afin de promouvoir l’art choral et partager les documents de travail et l’expertise rassemblés depuis la création du chœur.

Accentus bénéficie du soutien de la Direction régionale des affaires culturelles d’Ile-de-France, Ministère de la culture et de la communication ; est subventionné par la Ville de Paris, la Région Ile-de-France ; et reçoit également le soutien de la Sacem. Le chœur est en résidence à l’Opéra de Rouen Normandie. Les activités de diffusion et d'actions culturelles d'Accentus dans le département bénéficient du soutien du Conseil départemental des Hauts-de-Seine. La Fondation Bettencourt Schueller est mécène d’Accentus. Le lancement d’accio, le cercle des amis d’Accentus et d’Insula orchestra entend poursuivre et amplifier l’engagement d’individuels et d’entreprises auprès des actions artistiques initiées par Laurence Equilbey.

www.accentus.fr, www.facebook.com/accentus, www.twitter.com/accentus